Bernard Friot – Émanciper le travail

#1 Bernard Friot : la sécurité sociale, c’est révolutionnaire. Parcours et présentation.

#2 Bernard Friot : Définitions et distinctions fondamentales.

#3 Bernard Friot : la pleine qualification face au plein emploi ! Pour un salaire universel.

#4 Bernard Friot : sortir du capitalisme, c’est possible. Objections et explications.

Gérard Filoche décortique la loi El Khomri

Casse du code travail : comment résister ? Le projet de loi ‘Travail’ selon Gérard FILOCHE. Ancien inspecteur du travail, il milite pour le retrait de ce projet de loi.
Brest, 1er avril 2016, Fac Segalen, avec 250 personnes

L’Emploi est mort, vive le Travail! — L’emploi à tout prix ?

Organisé par : Aurélien Casta, Mathieu Grégoire, Yann Le Lann, Maud Simonet
Dans le discours politique, l’emploi est devenu un impératif catégorique. Si les moyens pour parvenir au plein-emploi peuvent diverger, l’objectif de plein-emploi, lui, fait figure de bien commun dépassant tous les clivages politiques et sociaux. Pourtant, la France n’a jamais été aussi loin du plein-emploi de tous et de chacun. D’un côté, le plein-emploi apparaît comme un objectif inconditionnel auquel on déclare s’attacher « à tout prix ». De l’autre, la promesse d’un emploi à part entière – stable et à plein-temps – pour les 6 millions de chômeurs apparaît comme un horizon inatteignable. On peut dès lors s’interroger sur le prix de l’emploi « à tout prix ». Comment historiquement le plein-emploi est devenu l’impératif qu’il est aujourd’hui. Quel est le prix de cet objectif d’emploi ? Quels en sont les effets sur la condition de salarié en terme de qualité de l’emploi et de protection sociale ? Quels en sont les effets en termes économiques ? En matière de finances publiques ? Peut-on par ailleurs parler d’une industrie de l’emploi avec l’émergence de secteurs entiers voués à « vendre » de l’emploi ? Enfin, des alternatives au plein-emploi émergent-elles du débat public avec les revendications de réduction du temps de travail, de flexi-sécurité ou de déconnexion plus ou moins radicale du salaire, du travail et de l’emploi ?

7 mars 2016

L’emploi est mort, vive le travail ?

Bernard Friot (Université Paris Ouest Nanterre, IDHES)

Bernard Stiegler, (Ars Industrialis)

Discutant : Mathieu Grégoire (Université Paris Ouest Nanterre, IDHES)